Cataracte


Votre animal souffre d’une « cataracte » c’est à dire d’une opacification du cristallin.

Cette grosse lentille située au milieu de l’œil a normalement la transparence de l’eau calme mais devient blanche comme une chute d’eau d’où le nom de cataracte. Cette perte de transparence peut être due au vieillissement, à une inflammation, un traumatisme ou à un diabète.

Il n’existe pas de traitement médical de la cataracte, la seule solution consiste à enlever chirurgicalement le contenu opaque du cristallin :

Par une petite incision de 3 mm, on introduit une sonde de phakoémulsification qui va fragmenter et aspirer le contenu du cristallin. Après un nettoyage soigneux et l’injection d’une substance viscoélastique, on introduit un implant, petite « loupe » pliable de 41 dioptries, qui permettra de restaurer la vision de près.

Quelles sont les cataractes opérables ?

Pour obtenir les meilleures chances de succès il faut opérer le plus tôt possible : il n’est plus question de  laisser  « mûrir » une cataracte comme autrefois !

Nous devons en premier lieu, nous assurer de l’intégrité des autres structures de l’œil par un examen ophtalmologique complet :

  • une mesure de la pression oculaire pour écarter le risque de glaucome,
  • une échographie pour vérifier l’intégrité de la rétine (décollement),
  • un ERG (ElectroRétinoGramme) pour contrôler le bon fonctionnement de la rétine.

Le traitement préalable de toute infection chronique (oreilles ou dents) est indispensable.

Bien sûr, des bilans sanguins et cardiaques sont réalisés comme avant toute anesthésie, soit sur place soit avant, chez votre vétérinaire.

Cette chirurgie parfaitement codifiée donne 90% de succès mais l’œil des animaux réagit beaucoup plus intensément à toute chirurgie, c’est pourquoi un traitement anti-inflammatoire sous forme de collyre est administré avant et après l’opération.

Quels sont les risques de cette chirurgie ?

Ceux inhérents à toute anesthésie générale, et ceux liés à l’inflammation oculaire : hémorragies, uvéites, glaucome, décollement de rétine.

Au cours des heures qui suivent l’intervention, l’œil est surveillé et la pression mesurée régulièrement. Sauf risque de complications, votre chien peut quitter la clinique le soir même avec une collerette qui l’empêchera de se blesser en se grattant ou se frottant l’œil. Des contrôles sont effectués 24h, 8 et 21 jours après l’opération.

N’hésitez pas à nous contacter au moindre signe anormal