Ulcère de cornée


Les ulcères de cornée sont une dominante pathologique en ophtalmologie vétérinaire. Ce sont des affections le plus souvent douloureuses, potentiellement invalidantes car leur évolution peut s’accompagner d’une perte de transparence de l’œil ou de sa perforation.

Selon leur étendue et leur profondeur, ces ulcères peuvent constituer une indication de consultation spécialisée. Celle-ci permet une prise en charge optimale en termes de diagnostic et de traitement médical ou chirurgical.

Les situations les plus fréquemment rencontrées sont :

  • les ulcères superficiels chroniques. Ils demandent une démarche diagnostique spécifique qui permet d’éliminer toutes les causes traumatiques chroniques (entropion, anomalie ciliaire). Leur traitement est le plus souvent chirurgical (débridement épithélial, abrasion ou scarification stromale, protection cornéenne post-opératoire).
  • Les ulcères profonds évolutifs. Ils représentent un risque majeur de perforation oculaire et sont le plus souvent pris en charge chirurgicalement. Leur diagnostic consiste à évaluer la profondeur de la lésion et à en déterminer la cause (infection, traumatisme, sécheresse lacrymale…). Le traitement est le plus souvent chirurgical et consiste à interrompre le processus de destruction cornéenne et à renforcer la solidité de la cornée (chirurgie tectonique) pour éviter la perforation.

La consultation spécialisée permet également d’identifier les facteurs de cause ou favorisant les ulcérations cornéennes (Herpès virose chez le chat, anomalies palpébrales chez le chien).